Votre serviteur

 

Bonjour, bienvenue et merci d'accorder de l'intérêt à la Honda Bol d'Or CB900F.

Voilà comment je suis devenu un accro de la Bol d'Or.

Lorsque j'ai eu le papier rose qui autorise la conduite des gros cubes en 1980, Ma première acquisition fut une Honda CB 750 F1, une quat'pattes. En 1984, j'achète à un ami, Olivier D., une CB 900 FZ de 1979 ayant 12 000 Kms pour 14 000 francs. Aahhh! Ca c'était de la moto! 95 chevaux qui vous propulsaient à plus de 200 Km/h. 220 exactement, enfin au compteur. Cette moto m'a apporté beaucoup de satisfaction. Je l'ai menée à plus de 97 000 kms et j'ai voulu la vendre pour quelque chose de plus moderne. C'est ce que nous avons fait. En 1990, nous vendons la 900, avec un p'tit pincement au coeur, pour acheter une Suzuki 750 GSXF. Un an après, jour pour jour, nous la revendrons. Ensuite, une Suzuki 600 DR gardée un an, puis vint l'avion de chasse : la Honda 750 VFR, revendue au bout de neuf mois. Aucune de ces motos ne nous convenaient.

Comme cela faisait quelques temps que cela trottait dans la tête, nous nous sommes décidés à revivre nos années Bol d'Or!

En septembre 1994, nous rachetons une Honda CB 900 F2B, celle qui est carénée rouge et blanche. Elle avait quelques problèmes dont la maladie des Bol d'Or, consommation d'huile excessive. J'arrangerai cela plus tard...

Dans la foulée en 1995, j'achète une autre CB 900 FA pour pièces. Elle est complète. Mon idée est de refaire le moteur pour mettre dans la première. Donc démontage, ouverture totale du moteur ré-alésage, re-conditionnement de la culasse et remontage.

Mais c'est ici que la femme intervient. Une moto rouge est moins jolie qu'une moto noire et ce que femme veut... Le moteur réintègre son cadre! L'une ou l'autre, cela m'est égal du moment que je tourne la poignée de la moto qui me plaît. Me voilà donc à refaire la carte grise pour pouvoir rouler. Quel plaisir de repartir en cinquième à 1 500 tr/mn.

En mai 1997, acquisition d'une troisième 900 qui attend une cure de jouvence...

Voilà comment je suis devenu un accro de la Bol d'Or.

Je prends du plaisir à réaliser ce site. Si vous avez des commentaires, vous pouvez me les faire parvenir par e.mail.

A bientôt

Nanard