Accueil

ProClassic

Nogaro  27- 28 / 08 / 2005

Le site du ProClassic

 

Vendredi 26 Août :

Il est midi, nous venons juste terminer la préparation de la moto.

La peinture du sabot récupérateur de fluide, les plaques à numéro faites au pochoir...

Cela fait deux mois que nous préparons le cadre de la 900 Bol d'Or pour la faire courir à Nogaro.

Fourche, cadre, amortissement arrière, roues, freinage, commandes reculées.

Le moteur a pris lui aussi du coffre et de la puissance depuis sa première sortie au Bol d'Or Classic 2005 !

Il développe... Beaucoup!

Après manger, nous chargeons la BORS One dans le fourgon. Cet après midi, il y a les essais libres de 16h00 = 16H25.

Mais où est passé le pilote ! !

Il est 16H00 et il n'est pas là. J'appelle Dominique (Bonvicini, Le même que pour le BOC2005), il est à l'entrée du circuit. Ils se sont un peu paumés car cela faisait trois ans qu'ils n'étaient pas venus à Nogaro.

Je dis "ils", car il est accompagné de Raymond Fabulet, le deuxième pilote du BOC2005 dans le Team EMPP Endurance. Il vient faire aussi le ProClassic en Yamaha 350 TZ complètement d'origine et avec laquelle il a eu quelques heures de gloire dans les années... Je ne le dirais pas car il a droit au respect !

Donc, après 750 kms de route, Dominique se jette dans sa combinaison puis sur la BORS One qui était chaude depuis un moment.

Il a peine le temps de faire deux ou trois tours... Mais, il arrivera à se caser dans les Pro Twins, à la séance de 17H30. Et là, surprise ! Hormis le freinage et la puissance d'accélération, Dominique est au même niveau dans les courbes que des motos 25 ans plus jeunes ! Confirmation : partie cycle saine !

Bon, il faut peut-être l'amener au Contrôle Technique ? Jean Philippe nous y attend, entre autre.

Il manque un freinage de vis, une butée de guidon et pour plus de sécurité, nous rajouterons une plaque de protection sur le bras oscillant.

Samedi 27 Août :

Les essais sont à 14H00, donc une petite grasse matinée nous a tous fait du bien !

On décharge la moto et quinze minutes avant les essais, Dominique part pour les qualifications.

Après 8 tours d'essais sur piste sèche, le verdict tombe : Pôle Position !

Nous sommes vraiment heureux !

Rendez vous à demain pour les deux manches..

Dimanche 27 Août :

Il est 6H30, il pleut des seaux d'eau ! ! !

La météo prévoit du soleil dans la journée... Mais bon, pour l'instant ...Il pleut !

Nous sommes sur le circuit à 9H00, pas d'amélioration en vue. A 10H00 nous sommes en pré grille. Dominique a quand même enlevé la combinaison de pluie, il pleuviote...

La course se fera ainsi.

  

10H15, c'est parti, le départ est donné !

Dominique va faire une course prudente, il prendra la tête de la course quelques temps, puis, Patrice Guilhemjouan, sur sa CR 750 Honda Réplica va le doubler avec une aisance diabolique sous la pluie.

Il m'a dit, "Je me sentais tellement bien que j'ai doublé Dominique !". La Yamaha TR3 de Partick Joslin va  s'intercalé en deuxième position.

Résultat :

1er Patrice Guilhemjouan

2ème Partick Joslin  à 10 secondes

3 ème Dominique Bonvicini à 25 secondes

Compte tenu des chutes qu'il y a eu dans la première partie de la course, c'est un bon résultat.

La météo : elle devient carrément géniale !

Du soleil, cela chauffe et la piste est sèche ! La poudre va parler !

17H20 : nous sommes en pré-grille.

A près quelques minutes, je fais arrêter le moteur par Dominique car il fait très chaud !

Mais au moment de repartir, je le pousse et cela ne redémarre pas!

Au deuxième essai raté, je prends la moto et, aidé d'Eric, elle craque à nouveau.

Le speaker s'interroge : "Mais où est la 900 Bol d'Or de Dominique Bonvicini ?"

17H40 : le deuxième départ est donné !

Dominique ne part pas en tête, mais au virage de la ligne droite des stands, il est le premier !

Quelques paquets de secondes plus tard, la Numéro 43 boucle son premier tour.

La poursuivante arrive cinq secondes plus tard !

Deuxième tour, dix secondes d'avance !

Troisième tour, quinze secondes !

Là, la direction de course annonce une pénalité pour Dominique pour départ anticipé.

Aye-aye! Combien cela peut faire? En course de vitesse, Eric me dit que cela ne va pas chercher bien loin...

Donc je me mets à tricher sur les temps que j'affiche à Dominique.

Alors que l'avance va en crescendo, je lui affiche des temps d'avance assez petits pour lui mettre un peu de pression ! !

Chut! Il ne faudra pas lui dire !

Il finira avec 60 secondes moins 10 secondes de pénalité, soit 50 secondes sur le second!

1er Dominique BONVICINI Honda Bol d'Or

2ème Patrick RIGAUD Kawasaki Godier Genoud

3ème Eric LALEOUSE Kawasaki Godier Genoud

Un super Week End !!!

TOP